Tunisie : Non à la répression punitive contre les migrants Tunisiens solidaires des luttes du bassin minier de Gafsa

lundi 4 août 2008

C’est avec indignation que l’association des travailleurs maghrébins de France ATMF a appris l’arrestation de Monsieur Sghaïer Belkhiri ressortissant tunisien résident à Nantes, dès son arrivée au port de la goulette aux environs de Tunis, ce vendredi 8 août. A l’instar de nombreux tunisiens, notamment originaire de Redeyef dans le bassin minier de Gafsa, Monsieur Sghaïer Belkhiri avait participé aux manifestations de solidarité organisées à Nantes.

Le bassin Minier de Gafsa a connu un mouvement populaire indéfectible pour le droit au travail et contre la corruption depuis janvier dernier. Ce mouvement a été farouchement réprimé par les autorités tunisiennes qui ont fait usage de violence démesurée, procédé à de nombreuses arrestations...

Les militantes et les militants de l’ATMF condamnent l’arrestation de Sghaïer Belkhiri et dénoncent une mesure punitive visant à dissuader les migrants tunisiens de se solidariser avec les revendications légitimes de leurs concitoyens.

L’ATMF s’insurge contre les exactions du pouvoir tunisien et les procès fabriqués contre des citoyens dont le seul tort est de réclamer leurs droits.

Elle réitère son soutien inconditionnel aux luttes du peuple tunisien pour la justice et les droits.

L’ATMF exige la libération immédiate de tous les détenus, l’arrêt des poursuites à leur égard.

Elle appelle l’ensemble des démocrates et des citoyens à soutenir les luttes pour les libertés et les droits auxquels aspirent les peuples du Maghreb.

Paris, le 4 août 2008

Pour l’ATMF, La présidente, Fouzia Maqsoud


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021