Solidaire avec la famille AIT SIRAHAL

jeudi 6 janvier 2005

Madame AIT SIRAHAL veuve de monsieur AIT SIRAHAL mort après un passage dans un commissariat marocain appelle les associations de l’immigration et des droits humains à la solidarité

Chaque année la famille AIT SIRAHAL passe ses vacances estivales au Maroc, dans son pays d’origine. Le 25/07/02, Madame AIT SIRAHAL a appris par l’un de ses proches que son mari se trouve au commissariat de police suite à une altercation dans un café avec un client.

Il a fallu une longue attente au commissariat pour Mme AIT RAHAL et son beau-frère avant d’être autorisés à voir le membre de leur famille. Attente au cours de laquelle ils ont pu entendre ses hurlements de douleur et pu l’apercevoir par une porte entrouverte menotté et recevant des coups sur le visage.

Mise en présence avec son mari, Madame AIT RAHAL découvre qu"il est inconscient, ensanglanté et qu’il porte des traces de coups nombreuses. Elle fait alors appel à une ambulance.

Monsieur AIT SIRAHAL Mohammed décède à l’hôpital Ibn IBN ZOUHR à Marrakech quelques heures après avoir subi des tortures au commissariat.

Depuis le 25/07/2002 jour de la mort de Monsieur AIT RAHAL Mohamed , Madame Zoubida AIT SIRAHAL immigrée en France , ses enfants Achraf,Fahd et leurs grands parents ne cessent de faire tous les recours auprès de l’administration Marocaine en France et au Maroc même afin que les coupables de ce crime odieux soient jugés.

A ce jour, aucun des policiers ni agents de l’état marocain ayant participé directement ou indirectement à ce crime n’a été suspendu de ses fonctions.

La cour de « Justice » Marocaine de Marrakech a reporté en janvier l’étude du dossier et cela pour la 14ème fois !!

Parce que nous refusons que les agents de l’état jouissent d’une impunité totale, parce que nous refusons l’arbitraire qui touche les citoyens marocains immigrés ou résidants, nous exigeons que justice soit faite et que les coupables soient jugés. C’est le seul moyen de rendre sa dignité à une famille endeuillée.

Nous exigeons que cessent les agissements d’un corps de l’état marocain , censé faire protéger la population et faire respecter la loi ,qui n’a aucun respect pour la vie humaine.

Pour la énième fois, Madame Ait SIRAHAL avec ses petites économies de gardienne d’immeuble parisien repartira au Maroc pour défendre la mémoire de son conjoint lors du procès prévu le 18 Janvier 2005 au tribunal pénal de Marrakech.

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France lance un appel aux citoyens marocains et aux associations de l’immigration et de défense des droits en France et ailleurs ainsi qu’aux amis du Maroc et de l’immigration afin de manifester leur solidarité avec la famille AIT RAHAL et de protester auprès des représentant de l’ةtat marocain pour que justice soit faite.

Envoyez vos fax de solidarité et de contestation aux :

Ambassadeur du Maroc en France:0145202258(social@amb-maroc.fr)

Ministre de la justice : 00 212 37 72 37 10

Ministre de l’Intérieur : 00 212 37 76 74 04

Premier Ministre : 00 212 37 76 86 56 Copie de vos envoies à : national@atmf.org qui transmettra à la familles et aux avocats.

Contact info et presse : hajiyoussef@yahoo.fr (0610594063).


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021