Six clandestins d’Afrique subsaharienne tués près de Nador

jeudi 6 octobre 2005

NADOR, Maroc (AP) - Six Africains subsahariens ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi lors d’un assaut "d’une rare violence" mené par 400 clandestins sur des postes de surveillance de Nador, a annoncé le gouverneur de la province, Abdellah Bendhiba.

A la suite de cet assaut, 290 clandestins ont été arrêtés, a précisé le gouverneur, dont les propos étaient rapportés par l’agence de presse marocaine MAP.

"Durant la nuit du 5 au 6 octobre 2005, 400 clandestins subsahariens ont mené un assaut sur les postes de surveillance mis en place par les autorités marocaines au niveau de la forêt de Gourougou", a-t-il expliqué. "Durant cet assaut, les clandestins ont fait preuve d’une rare violence, obligeant les services de sécurité à riposter dans le cadre de la légitime défense".

Six clandestins ont été tués lors de cet assaut.

Les autorités ont déploré ces drames, mais rappelé qu’elles continueront, en étroite collaboration avec leurs homologues espagnols, à "lutter sans relâche contre les commanditaires et les organisateurs de ce trafic des migrants, qui exploitent sans vergogne la détresse de ces victimes", précise la MAP. AP


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021