Rassemblement : Au Maroc, l’abus du pouvoir bafoue le droit International

jeudi 25 juin 2009

Rassemblement le VENDREDI 26 JUIN 2009 à 17h

devant l’ambassade du Maroc à PARIS pour exiger :

Ø la libération de tous les prisonniers politiques au Maroc,

Ø l’arrêt des poursuites contre les 7 militants et responsables de la Voie Démocratique

Sous des arguments fallacieux plusieurs détenus politiques croupissent actuellement dans les prisons marocaines. Exemples : emprisonnement de Chakib EL KHAYARI pour avoir dénoncé des barrons de la drogue, des jeunes encore détenus de Sidi Ifni et les étudiants de l’UNEM à l’université de Marrakech, Meknès…qui ont manifesté pour leurs droits légitimes.

La situation des droits humains au Maroc est très préoccupante. La communauté internationale doit exiger de l’Etat au Maroc le respect des libertés publiques en procédant à la libération immédiate de tous les détenus politiques et syndicaux, et, l’arrêt des poursuites contre les 7 militants de la Voie Démocratique qui comparaîtront devant le tribunal le 26 juin 2009.

Des élections communales se sont déroulées au Maroc le 12 juin 2009. Le parti de la Voie Démocratique , et conformément à son analyse de la situation politique au Maroc, a décidé de mener compagne pour boycotter ses élections. Ce qui relève naturellement du droit d’expression reconnu par toutes les conventions internationales ratifiées par le Maroc et stipulé même dans le préambule de sa propre constitution.

Or, contrairement à son discours, les autorités marocaines ont commis des violations assez graves ,caractérisant la continuité de l’ Etat de non droit en usant de :

v la répression des sit-in organisés le 06 juin à Casablanca, Rabat, Tanger, Meknès, Guercif, Temara Mohammedia, Marrakech, Al-Hoceima Cette répression a été suivi parfois par des arrestations de militants relâchés après des heures de garde à vue

v répression aveugle à SEFROU entraînant des blessés.

v convocation du Secrétaire National M. Abdallah HARRIF au commissariat pour interrogatoire qui a duré quatre heures,

v arrestation de huit militants à Casablanca, dont 7 seront déférés devant la parquet le 26 juin poursuivi dans le cadre du code liberticide électoral.

v la privation de la Voie Démocratique de son temps d’expression sur les ondes …..

Nous sollicitons tous les épris de justice à manifester leur indignation dans

le rassemblement le VENDREDI 26 JUIN 2009 à 17h

Devant l’Ambassade du Maroc : 5, rue le TASSE Paris 16

métro Trocadéro

Les premiers soutiens :

v Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc, ASDHOM)

v le Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin, (CCDB)

v Les Verts,

v le Parti communiste des ouvriers de Tunisie, (PCOT)

v Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, (PADS)

v Parti du Travail Patriotique et Démocratique, (PTPD)

v Le Nouveau Parti Anticapitaliste,(NPA)

v Association des Marocains en France, (AMF)

v Parti de l’Indépendance et du Travail, (PIT/SENEGAL)

v Groupe de soutien AMDH à Lille,

v Association Mémoire Vive,

v Parti d’Avant-garde Démocratique Socialiste, (PADS)

v Forum Marocain Vérité et Justice, (FMVJ)

v Association des Parents et Amis des Disparus au Maroc, (APADM)

v la Confédération, Nationale du Travail, (CNT)

v la Voie Démocratique-France, (VD/France),

v Parti Socialiste Unifié, (PSU),

v Forum Citoyenneté et Solidarité,

v Solidarité Maroc 05 ( SM05 - 05000 Gap ),

v Association des Travailleurs Maghrébins en France, (ATMF)


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021