Pour les libertés et le respect des droits de l’homme en Tunisie

dimanche 16 octobre 2005

A quelques semaines de la tenue du Sommet mondial de la société de l’information (SMSI), prévu en Tunisie du 16 au 18 novembre prochain, l’offensive du régime tunisien contre les libertés fondamentales ne cesse de s’intensifier.

Ainsi, les réunions des sections de la ligue Tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme ont été interdites, des militants ont même été empêchés de quitter leurs domiciles, tandis que d’autres ont subi des passages à tabac en règle par la police.

Ceci intervient dans un climat de répression policière généralisée, marqué ces derniers temps par l’interdiction de la tenue du congrès de LTDH, de celui du syndicat des journalistes, ainsi que par l’offensive contre l’association des magistrats et le harcèlement des avocats comme en témoigne l’emprisonnement de maître Abbou.

Dans ce pays qui s’apprête à accueillir un sommet sur la société de l’information, la presse est muselée, Internet est sous haute surveillance, et des dizaines de jeunes tunisiens, à l’instar des internautes de Zarzis, se retrouvent arbitrairement arrêtés, torturés dans les locaux de la police et ensuite condamnés sans preuve à de lourdes peines, leur seul crime est de s’être connectés sur internet.

Nous avons le plaisir de vous inviter à une conférence débat avec :

- L’intervention de Maître Mokhtar Trifi président de la ligue Tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme.

- Les témoignages de Téresa Chopin Mère de Omar Chlendi, jeune internaute tunisien condamné à 13 ans de prison et de Samia Abbou épouse de Mohamed Abbou avocat et défenseur des droits de l’Homme, condamné à 3 ans et demi de prison.

CONFERENCE DEBAT LE MARDI 25 OCTOBRE 2005 A 19H 30 Maison des associations, 1A, place des orphelins. Strasbourg

De 15 à 16h30, conférence débat sur les droits de l’Homme en Tunisie au parlement européen, en présence des députés et journalistes


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021