Où est passée notre liberté de penser ?

janvier 2003

L’ATMF a appris avec une grande indignation les menaces de mort proférées par l’IMAM de la mosquée « Al Badr » de middelte lors des prêches du Vendredi 3 Janvier 2003, cela à été précédé par les propos de OMAR EL Haddouchi activiste du mouvement salafiste, a l’encontre de Hakima Chaoui et Khadija Bettar.

Nous tenons à exprimer sans équivoque notre indignation face à cette entrave des droits fondamentaux des libertés individuelles.

Nous demandons aux pouvoirs publics d’intervenir pour que les instigateurs soient poursuivis et répondent de leurs actes

Nous apportons toute notre solidarité à Hakima Chaoui et Khadija Bettar, et nous rappelons notre opposition à toute entrave à la liberté de pensée et d’expression


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021