Maroc et Espagne favorables à un sommet sur l’immigration

mardi 11 octobre 2005

mardi 11 octobre 2005, 18h02

RABAT (Reuters) - Le Maroc et l’Espagne sont convenus d’organiser un sommet euro-africain consacré à la lutte contre l’immigration clandestine vers l’Union européenne.

Aucune date n’a été fixée pour ce sommet mais, de source diplomatique, on prédit qu’il aura lieu avant la fin de l’année.

Le Maroc a en outre expulsé mardi 140 clandestins vers le Sénégal. Près d’un demi-millier d’autres devaient être expulsés dans la journée vers le Sénégal et le Mali.

Les autorités marocaines avaient organisé lundi les premières expulsions massives de clandestins depuis que des centaines de migrants originaires d’Afrique sub-saharienne ont commencé à prendre d’assaut les enclaves espagnoles de Ceuta et Mellila.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, s’est rendu à Rabat mardi. Il a annoncé la tenue d’un sommet entre dirigeants africains et européens sur l’immigration.

Moratinos a fait part de "la profonde reconnaissance" de Madrid envers Rabat pour sa "coopération remarquable face à un problème qui concerne à la fois l’Afrique et l’Europe".

Le Maroc et l’Espagne ont décidé d’organiser "le plus rapidement possible" une réunion de niveau ministériel afin d’étudier les différents moyens de lutter contre l’afflux massif sur le territoire marocain de candidats à l’émigration vers l’Europe, a déclaré Moratinos.

Les deux parties sont aussi convenues d’organiser un sommet de dirigeants africains et européens.

"Le sommet (...) devrait examiner tous les aspects de l’immigration clandestine et mettre au point des mécanismes de contrôle des flux migratoires sur la base de partenariats", a déclaré un porte-parole du ministère marocain des Affaires étrangères.


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021