Maghreb des luttes sociales : de Gafsa à Sidi Ifni... Meeting de Solidarité des travailleurs en France avec les luttes du Maghreb

lundi 9 février 2009

Meeting de Solidarité des travailleurs en France avec les luttes du Maghreb  JEUDI 12 FÉVRIER 2009 À 18H30 Bourse du Travail 3, rue du château d’eau.75010 Paris M° République

En juin 20008, à un jour d’intervalle, les populations de Gafsa (au sud-ouest de la Tunisie) et de Sidi-Ifni (Sud-est du Maroc), ont manifesté pacifiquement pour demander du travail et l’arrêt de la marginalisation de leurs régions. Un taux de chômage exorbitant, des jeunes diplômés ou pas privés des richesses locales, minières (de Gafsa) et maritimes (de Sidi Ifni). Ils sont confrontés aux problèmes de subvenir à leurs propres besoins et de leurs familles. En plus, ils doivent faire face au favoritisme, à la corruption, aux privilèges, aux despotismes et passes droits de certains hauts responsables locaux.

Les réponses des autorités furent identiques : la répression tout azimut (dispersion violente et pourchasse des manifestants ; violation et saccages des maisons ; état de siège des villes, arrestations, tortures, invention de chefs d’inculpation, procès expéditifs...). A Redeyef (Gafsa), la police a tiré des balles réelles sur les manifestants, faisant un mort et plusieurs blessés... A Sidi Ifni, des femmes ont été victimes de viols... Après les arrestations et les tortures, le temps des procès est arrivé.

A Gafsa, un lourd verdict de la cour d’appel vient d’être rendu ce mercredi 4 février. Malgré, la présence massive des forces de police, qui ont fait de la Cour d’appel de Gafsa une véritable caserne, les détenus et leurs avocats ont réaffirmé qu’ils ne sont que les porteurs des revendications légitimes de la population du bassin minier. Ils ont pu décrire et dénoncer les tortures subies, le népotisme, la corruption, la criminalisation du droit syndical, les atteintes au droit au travail et au droit à l’intégrité physique et morale de toute une population, celle de Redeyef, victime de la marginalisation, de la privation de droits socio-économiques et des affres d’une répression sauvage. En dépit des accusations non fondées, les peines furent lourdes ! allant jusqu’à 8 ans de prison ferme pour les syndicalistes Adnane Hajji et Bechir Labidi , 6 ans pour Taieb Ben Othman, Adel Jayar, Tarek H’limi... Après le procès de Gafsa (Tunisie), c’est celui des militants de Sidi Ifni (Maroc) qui aura lieu ce jeudi 12 février à Agadir.

Déjà, 9 militants associatifs furent condamnés à des peines allant de 6 mois et un an de prison. Les membres du groupe de 16 militants ; dont 3 comparaissent en liberté provisoire, sont poursuivis sur la base d’accusations fallacieuses : constitution et direction d’une bande criminelle, insultes et outrages à des fonctionnaires, destruction d’installations industrielles, rassemblements armés, participation a une manifestation non autorisée, troubles à l’ordre public... Des prisonniers qui souffrent de pathologies lourdes, aggravées par les mauvaises conditions de détention, des tortures subies ; les grèves de la faim... Au point que les autorités, viennent de transférer en toute urgence deux d’entre eux à Marrakech pour subir des interventions chirurgicales...

Parmi ces prisonniers, il y a une jeune femme : Khadija ZIANE. Elle a été arrêtée un mois et demi après les événements de juin de Sidi Ifni. Son crime, son engagement et sa solidarité avec les détenus de Sidi Ifni / Aît Baamrane et leurs familles. Elle a été arrêtée lors d’une visite de la prison d’Inzegane.

La solidarité s’impose pour empêcher que ce procès ne soit pas à l’identique de celui de Gafsa : une punition collective pour l’exemple et pour mater toutes les volontés d’émancipation des populations et les luttes pour des droits même élémentaires.

Pour vous informer, pour débattre, pour exprimer votre solidarité, participez

Meeting de Solidarité des travailleurs en France avec les luttes du Maghreb  JEUDI 12 FÉVRIER 2009 À 18H30 Bourse du Travail 3, rue du château d’eau.75010 Paris M° République

COLLECTIF MAGHREB SOLIDARITE (AMF , ASDHOM, ATF, ATF-PARIS , ATMF, ATTAC, CEDETIM, CNCU, CNT, CORELSO, CRLDHT, ETTAJDID, FDLT, FSU, FTCR, LDH, MQJS, MRAP, NPA/LCR , PCF, PCOF , PCOT, PDP, RIAS,SOLIDAIRES, UTIT, VERTS,...)


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021