Les mineurs du bassin minier forcés de mettre la main à la poche

vendredi 21 octobre 2005

132....c’est le nombre de familles qui doivent s’acquitter d’un loyer.

Reconvertis puis réintégrés ces mineurs ont, à nouveau, bénéficié du statut minier à la suite de leur réintégration. Les accords prévoyaient si échec de reconversion il y a, un retour dans les mines dans le dispositif CCFC (Congé Charbonnage de fin de carrière), équivalent de la pré- retraite. Ce qui implique par la force des choses l’application du statut du mineur.

A l’époque un protocole d’accord, signé entre le syndicat et le directeur générale de l’ANGR (Association National Gestion des Retraites), a donné, la possibilité à ces mineurs de bénéficier du loyer et du chauffage gratuit en compensation des coûts inhérents à la reconversion (déplacements, 2eme loyers dans la plupart des cas...).

Cette association est devenue un établissement public d’Etat ANGDM (Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs). Mais voila via son directeur, il n’y a aucune garantie, la preuve on commence par marginaliser, spolier cette catégorie de mineurs de leur droits. Le processus est lancé petit à petit c’est tous les acquis miniers qui vont partir en fumée, à l’instar de l’énergie.

L’AMMN (association des mineurs et anciens mineurs du nord pas de calais) s’inscrit dans la lutte auprès des mineurs concernés pour combattre cette discrimination abusive qui touche à nouveau le corps minier... Nous avons besoin de forces vives pour faire face, à ces injustices qui ne font que se répéter...la faiblesse des uns fait la force des autres.

Soyons vigilant les négociations sont en cours entre les représentants CGT minière et les représentants de l’Etat ... l’occupation du site de l’ANGDM est levée pendant les négociations, sans accords satisfaisants, retour au charbon !

En présence de l’AMMN, de monsieur Ali ELBAZ, coordinateur de ATMF national, venu manifester leur soutien et réfléchir avec les mineurs sur la lutte à mener sans oublier certains élus venus soutenir.La CGT s’engage à répondre aux mineurs au plus tard dans une semaine à partir du jeudi 20 octobre 2005.

Les anciens tirailleurs africains sont tombés dans l’oubli, ne faisons pas la même chose avec les mineurs.

Agissons sur les mécanismes d’exclusions et discriminations pour ne pas avoir à réagir...

Dechy le 21 octobre 2005

Association des mineurs et anciens mineurs du nord pas de calais

33 r Casimir Beugnet 59187 DECHY Tel : 03 27 96 23 34 fax : 03 27 98 14 76


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021