Le anciens mineurs marocains campent dans la cour de l’ANGDM à Noyelles sous Lens. Deuxième jour d’occupation

mercredi 14 avril 2010

Hier, 13 avril 2010 au matin, des dizaines d’anciens mineurs marocains occupent le le siège de l’ANGDM, Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs, à Noyelles sous Lens, pour exiger le droit au logement, avantage lié au statut de mineur.

Les concernés ont soumis 140 dossiers à l’ANGDM, mais cette dernière veut les traiter au cas par cas, les mineurs, eux, exigent un traitement collectif de leurs revendications.

Devant le refus de l’ANGDM, ils ont décidé de camper sur les lieux, plusieurs d’entre eux ont passé la nuit dernière dans une tente qu’ils ont dressé dans la cour.

Ce matin, ils sont encore des dizaines sur place, déterminés à poursuivre leur mobilisation, jusqu’à la réalisation de leurs revendications.

Pour rappel, ces anciens mineurs marocains ont été licenciés de la mine en 1987, dans le cadre d’un plan social, ils se trouvent exclus du droit au logement lié au statut de mineur. Aujourd’hui l’ANGDM leur réclame les loyers des logements qu’ils occupent depuis toujours, et les menace d’expulsion.

Paris le 14 avril 2010

Pour l’ATMF,

Driss Elkherchi, président


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021