Le Maghreb des peuples ne peut se faire sans les libertés démocratiques

jeudi 26 juillet 2007

Paris le 26 Juillet 2007

L’ATMF a appris avec soulagement la libération de 21 détenus politiques tunisiens, dont l’avocat dissident Mohamed Abbou.

Ces libérations qui surviennent à l’occasion du 50ème anniversaire de la proclamation de la république en Tunisie, ne sont en réalité que la conséquence des luttes incessantes des défenseurs des droits de l’homme tunisiens et de l’obstination et la détermination des familles des prisonniers, en dépit des intimidations et des agressions de la police tunisienne.

Ces libérations ne sont pas sans nous rappeler que les prisons tunisiennes enferment d’autres détenus politiques, que des militants des droits humains ont été condamnés à de lourdes peines de prison ferme au Maroc où la liberté d’expression connaît de graves atteintes avec la récente mise en garde à vue de deux journalistes.

Nous appelons l’ensemble des démocrates et des citoyens à poursuivre la lutte pour les libertés et les droits auxquels aspirent les peuples du Maghreb.

La présidente, Fouzia Maqsoud


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021