La Déclaration du Caire

lundi 4 janvier 2010

Abolir l’apartheid israélien Déclaration du Caire 1er janvier 2010

Nous, délégués internationaux ensemble au Caire pendant la Marche de la Liberté pour Gaza 2009, répondant collectivement à une initiative de la délégation Sud-africaine, déclarons :

Au vu de :

- La punition collective des Palestiniens en cours, par l’occupation illégale et le siège de Gaza ;
- l’occupation illégale de la Cisjordanie, y compris Jérusalem Est, et la poursuite de la construction du mur d’apartheid illégal et des colonies ;
- le nouveau mur en construction par l’Egypte et les USA, qui resserrera encore plus le siège de Gaza ;
- le mépris de la démocratie palestinienne manifesté par Israël, les USA, le Canada, l’Union Européenne et d’autres après les élections palestiniennes de 2006 ;
- les crimes de guerre commis par Israël pendant l’invasion de Gaza il y a un an ;
- la discrimination et la répression permanentes subies par les Palestiniens à l’intérieur d’Israël ;
- et la poursuite de l’exil de millions de réfugiés Palestiniens ;
- qui sont des actes d’oppression basés en dernière instance sur l’idéologie sioniste qui sous-tend l’Etat d’Israël ;
- sachant que nos propres gouvernements ont offert à Israël un soutien direct, économique, financier, militaire et diplomatique et lui ont permis d’opérer impunément ;
- et gardant à l’esprit la Déclaration sur les Droits des Peuples Indigènes des Nations Unies (2007)

Nous réaffirmons notre engagement à :

L’autodétermination palestinienne La fin de l’occupation L’égalité des droits pour tous dans la Palestine historique Le plein droit au retour des réfugiés Palestiniens

Par conséquent nous réaffirmons notre engagement dans l’appel unifié palestinien de juillet 2005 au Boycott, aux Désinvestissements et aux Sanctions (BDS) pour forcer Israël à se soumettre à la loi internationale.

Dans ce but, nous appelons à, et souhaitons aider à débuter, un mouvement anti-apartheid démocratique de masse mondial pour travailler, en plein accord avec la société civile palestinienne, à la réalisation de l’appel palestinien pour le BDS.

Ayant conscience des similarités fortes et nombreuses entre l’apartheid d’Israël et l’ancien régime d’Apartheid en Afrique du Sud, nous proposons :

1) Une tournée internationale de conférences pendant le premier semestre de 2010, par des syndicalistes Palestiniens et Sud Africains et des militants de la société civile, qui seront rejoints par des syndicalistes et militants engagés dans ce programme dans les pays visités, afin d’apporter directement une éducation de masse sur le BDS aux syndiqués et plus généralement au public international.

2) Une participation à la Semaine de l’Apartheid Israélien en mars 2010 ;

3) Une approche systématique unifiée du boycott des produits israéliens, impliquant les consommateurs, les travailleurs et leurs syndicats dans les secteurs du transport, des entrepôts et de la vente ;

4) Le développement des boycotts universitaires, culturels et sportifs ;

5) Des campagnes pour pousser les syndicats et autres fonds de pension à désinvestir des compagnies directement impliquées dans l’occupation et/ou les industries militaires israéliennes ;

6) Des actions judiciaires visant le recrutement extérieur de soldats pour servir l’armée israélienne, et la mise en procès des criminels de guerre du gouvernement israélien ; une coordination des Bureaux d’Arrestation Citoyens pour identifier, sensibiliser et poursuivre les criminels de guerre israéliens ; un soutien au rapport Goldstone et à la réalisation de ses recommandations ;

7) Des campagnes contre le statut d’utilité publique du Fond national Juif (FNJ/KKL).

Nous appelons les associations et personnes adhérant à cette déclaration à la signer et à travailler avec nous pour en faire une réalité.

SVP écrivez vous à cairodec@gmail.com


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021