LES NOUVELLES FRONTIERES DE L’EUROPE :QUAND L’EUROPE SOUS-TRAITE LA REPRESSION

mardi 28 septembre 2004

Les frontières de l’Europe s’étendent au pays du Sud de la méditerranée !

L’Italie, vient de signer un accord avec la Libye pour la création de trois camps d’« accueil », afin d’empêcher les traversées des migrants et des demandeurs d’asile subsahariens qui tentent de gagner l’Europe.

Le Maroc, pays de transit pour les subsahariens en route vers l’Europe, en particulier vers les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, a vu naître des camps « informels », regroupant des centaines de migrants dans les forêts dans des conditions sanitaires catastrophiques, exposés aux répressions violentes des forces de l’ordre marocaines et de la guardia civile des frontières espagnoles.

Libye, Maroc, Algérie, Tunisie : les scénarios sont les mêmes. L’Union Européenne saura rapidement transformer les lieux de regroupement existants en « centres d’accueil » ou plutôt centres d’internement pour Subsahariens. Solution humanitaire ?

Présenté comme la solution « humanitaire » au problème de l’immigration clandestine en mer Méditerranée, ce projet masque en réalité la politique de déresponsabilisation de l’Union Européenne face à l’immigration engendrée par les déséquilibres Nord-Sud et les conflits qui font rage. Ces projets violent de nombreux engagements européens, ceux pris il y a 50 ans pour la protection des réfugiés ou la protection des droits fondamentaux, ceux pris à 15 plus récemment pour harmoniser le droit d’asile. Cela va se traduire par la : création des lieux d’enfermement, pour parquer, trier et renvoyer les individus qui gênent en Europe et surtout qu’ils n’atteignent pas les territoires européens !

Cette rencontre aura pour objectif principal la mobilisation des militants associatifs et les médias afin d’exposer les stratégies de l’Union européenne en matière de gestion de l’immigration et ses conséquences sur la population en transit dans le Maghreb. Nous comptons sur votre présence pour débattre de cette problématique.

Réunion publique organisée par : CIMADE- ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France) - Réseau MIGREUROP- GISTI - CEDETIM - IDD (Immigration Développement Démocratie)

Intervenants :
- Les stratégies de l’UE en matière de gestion de l’immigration - Emmanuel Blanchard - Migreurop
- La situation actuelle des populations en transit au Maghreb, le cas du Maroc (rapport réalisé par la Cimade en Juillet 2004). Anne-Sophie-Wender (Cimade) Hicham Rachidi (Association des Familles de Victimes de l’Immigration Clandestine) et Plate-forme « Migrants » au Maroc
- Conclusion : ALi EL Baz, ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France) Modérateur : Abdallah Zniber - IDD (Immigration Développement et Démocratie)

LE MARDI 28 SEPTEMBRE 2004 à 19h AU CICP 21 ter rue Voltaire - Paris 75011 Métro Nation ou Rue des Boulets


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021