LE RACISME N’EPARGNE NI LES VIVANTS NI LES MORTS

vendredi 23 octobre 2009

Huit tombes de soldats marocains ont été couvertes d’inscriptions à caractère nazi, dans le cimetière du Mont-Saint Martin, au sud de la manche.

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France condamne, avec la plus grande fermeté, ce crime lâche et immonde perpétré par des nazillons.

Les discours qui banalisent le racisme, les poursuites qui ne débouchent pas toujours sur des peines exemplaires, sont des signaux encourageants pour les auteurs de cet acte hideux.

L’ATMF dénonce un climat malsain teinté de xénophobie et d’islamophobie qui, conjuguées ensemble tuent les vivants (dernier exemple Ali ZIRI à Argenteuil) et souillent les morts.

Paris, le 23 octobre 2009

Pour l’ATMF, le Président, Driss El Kherchi


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021