L’ATMF soutient la journée sans immigrés du 1er mars 2010 et appelle à la lutte continue contre les lois racistes et discriminatoires

lundi 1er mars 2010

L’association des travailleurs maghrébins de France soutient la journée sans immigrés du 1er mars 2010, et appelle l’ensemble de ses associations membres à y participer activement.

Cette journée de mobilisation est l’occasion de rappeler que les immigrés sont une cible privilégiée des politiques en France. A quelques semaines des régionales, voici Besson qui sort de ses tiroirs une nouvelle réforme du CESEDA, code d’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, la cinquième en six ans. Comme les précédentes elle prévoit de réduire davantage les droits des immigrés, de criminaliser les sans papiers, d’asseoir l’immigration jetable.

L’association des travailleurs maghrébins de France, rappelle que l’immigration n’est pas que devoirs comme on nous le martèle souvent, elle est aussi droits, essentiellement ceux consacrés par les conventions et accords internationaux.

L’ATMF exige :

La fin de la xénophobie et de la criminalisation institutionnalisées contre les immigrés par :

* L’abrogation des lois CESEDA et l’abandon de la réforme à venir

* La régularisation totale des sans papiers et la fermeture des centres de rétention

- La fin des pratiques discriminatoires banalisées par :

* l’arrêt des contrôles au faciès

* de la provocation des jeunes dans nos quartiers où les gardes à vue deviennent ordinaires

- La fin de l’inégalité de traitement face aux crimes et pratiques racistes et islamophobes par :

* des procès contre les auteurs des déclarations racistes ou islamophobes

* l’égalité de traitement dans la poursuite des policiers impliqués dans la mort de citoyens d’origine immigrée.

- La fin des inégalités dans les droits par :

* l’instauration pour les migrants âgés de droits liés à la personne et non à la résidence

* l’égalité de traitement dans les pensions entre les anciens combattants français et étrangers

* l’attribution du droit de vote aux étrangers non originaires de l’union européenne, à l’instar des immigrés communautaires.

Enfin, l’ATMF rappelle son attachement au vivre ensemble, dans le respect de l’autre et rejette le « choc des civilisations », que certains brandissent et instrumentalisent pour des raisons électoralistes ou partisanes.


L’association des travailleurs maghrébins de France nationale est une fédération qui regroupe plusieurs référents et des associations membres : ATMF Aix-en-Provence, ATMF Argenteuil, ATMF Bagneux, ATMF Gennevilliers, ATMF Nancy, ATMF Montpellier, ATMF Reims, ATMF Strasbourg, ATMF bassin houiller lorrain (BHL), ATMF Sens, ATMF Vauréal, Association des Mineurs et anciens mineurs Marocains du nord AMMN, CALIMA, Wachma.

Les coordonnées de nos associations sont disponibles sur notre site


—  Association des Travailleurs Maghrébins de France 10 rue Affre. 75018. Paris Tel :01 42 55 91 82 / Fax : 01 42 52 60 61 national@atmf.org / www.atmf.org


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021