Entre Sarah et Rawda, deux mères de prisonniers politiques en Israël, la rencontre ne pouvait être fortuite...

jeudi 3 novembre 2005

Sarah Lakhiani est une juive orientale qui habite Kyriat-Gat, « ville de développement » où vivent les Israéliens les plus pauvres. Rawda Odeh réside avec sa famille dans cette partie de Jérusalem annexée par Israël, qui tente par tous les moyens de la vider de ses habitants palestiniens. Leurs enfants sont parmi les 8 500 prisonniers politiques victimes de l’Occupation.

Leur parcours ensemble jusqu’ici, est un véritable défi. Oui il est possible de traverser les murs et de refuser la séparation et la discrimination. Oui il est possible de vivre ensemble et de partager dans la justice.

Jeudi 3 novembre 2005, à 19 heures Bourse du Travail 3, rue Château d’Eau 75010 PARIS M° République PAF : 3 €


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021