Donnons nous des couleurs le film

lundi 19 janvier 2004

Le 26 novembre 2003 est sorti le film de Jean-Louis Comolli et Michel Samson : Rêves de France à Marseille. C’est l’un des premiers films à traiter frontalement d’une question cruciale pour notre démocratie : celle du décalage entre la composition de la classe politique et celle de la population française, et de l’absence aux responsabilités tant locales que nationales des Français issus de l’immigration. C’est pourquoi sa sortie coïncide avec le lancement national d’une vaste campagne citoyenne, à l’initiative d’un collectif d ’ associations : « Donnons-nous des couleurs », Campagne pour une représentation politique des citoyens dans leur diversité. Cette campagne aura pour but de sensibiliser l’opinion publique, d’interpeller nos représentants, et de lancer enfin un débat à l’échelle nationale. Deux ans après le 21 avril, qui a montré la fracture entre les Français et leurs représentants, vingt ans après les premières marches pour l’égalité des droits civiques, et quelques mois avant une série d’échéances électorales majeures (régionales, cantonales, européennes), ce débat a tout d’une urgence.

Le film Rêve de France à Marseille

Réalisé par Jean-Louis Comolli / scénario Jean-Louis Comolli, Michel Samson et Ginette Lavigne / musique : André Jaume / image : Jean-Louis Porte / son : Jean-François Priester / montage : Ginette Lavigne / production : Paul Saadoun (13 Production), Institut National de l’Audiovisuelle (Gérald Collas) / Pierre Grise Distribution / année : 2003 / Durée : 104’

Marseille, juin 1999. La grande fête de la Massalia, célébration des communautés qui font Marseille, bat son plein. Moins d’un an plus tard, en mars 2000, s’ouvre la campagne des municipales 2001 : cet esprit d’ouverture et de tolérance trouve-t-il sa traduction dans la sphère politique ? Combien d’enfants de l’immigration figureront en position éligible et seront finalement élus parmi les 101 conseillers municipaux ? En suivant les mésaventures de Tahar Rahmani, conseiller municipal sortant, et d’autres militants et cadres politiques issus de l’immigration, Rêves de France à Marseille montre l’écart cruel qui s’est creusé entre l’idéal républicain et les pratiques partisanes.

Si vous souhaitez du matériel autour de cette campagne dans votre cité, ville, région contactez l’ATMF, nous vous proposerons avec nos partenaires : un journal, des tracts, un argumentaire et la possibilité d’organiser une projection débat avec le réalisateur du film Rêves de France à Marseille


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021