Défendre la tenue en toute autonomie du 6ème congrès de la Ligue Tunisienne

vendredi 26 août 2005

Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme

Communiqué

Défendre la tenue en toute autonomie du 6ème congrès de la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme (L.T.D.H.) les 9-10-11 septembre 2005.

Faire échec à la stratégie du pouvoir tunisien visant à faire taire les défenseurs des droits de l’homme en Tunisie.

Dimanche 21 août 2005, la LTDH, s’est vue empêcher de tenir son Conseil National, par de nombreux détracteurs, composés de milices du parti au pouvoir et de policiers en civil. Face à ce véritable assaut d’agressions physiques et verbales et l’interdiction de sa réunion, la LTDH se mobilise. Elle organise une conférence de presse le mardi 30 août prochain et convoque, à nouveau, son Conseil national pour le mercredi 31 août 2005.

La LTDH, la plus ancienne organisation de défense des droits de l’Homme du monde arabe, est l’objet d’un harcèlement policier et judiciaire continu visant ses militant-e-s, sa direction et ses sections. Les autorités n’ont cessé d’entraver ses activités et son fonctionnement associatif, processus qui s’est intensifié depuis le dernier congrès en octobre 2000. C’est ainsi que, depuis deux ans, les autorités tunisiennes bloquent illégalement une subvention de l’Union européenne accordée à la LTDH, alors que des associations fantoches, proches du pouvoir, bénéficient de de fonds identiques. Les procès en cours orchestrés par les sbires du pouvoir tunisien contre le comité directeur et les sections de la LTDH, visant à entacher d’illégalité les préparatifs et la tenue du 6ème Congrès national sont aujourd’hui au nombre de 14. Désormais, les autorités tunisiennes ne cachent plus leur détermination à mettre au pas la LTDH et à empêcher ses activités, avec pour objectif immédiat, de faire échouer la tenue du prochain congrès prévu à Tunis, les 9-10-11 septembre prochain, en présence de nombreuses ONG internationales.

Le CRLDHT n’a cessé de dénoncer le harcèlement systématique que subissent la LTDH et ses militants. Il condamne fermement cette nouvelle offensive violente des autorités tunisiennes contre la tenue du Conseil national du 21 août. Il exprime sa solidarité aux militant-e-s de la LTDH et à sa direction, pour leur lutte quotidienne et sans cesse renouvelée pour l’autonomie de leur organisation qui constitue une condition indispensable pour la défense des libertés et des droits de l’Homme.

Le CRLDHT appelle à la mobilisation de tous les défenseurs des droits de l’Homme et des ONGs internationales pour soutenir la LTDH et l’épauler pour que son congrès national des 9-10-11 septembre prochain puisse se tenir librement et dans les meilleures conditions.

Le CRLDHT dénonce l’indifférence et le mutisme complices des autorités françaises et européennes face aux violations graves, répétées et systématiques des droits de l’homme en Tunisie, en particulier les atteintes à la liberté d’association et d’organisation illustrées notamment par l’interdiction du congrès constitutif du syndicat des journalistes tunisiens. Il appelle les parlementaires nationaux et européens dont une délégation va se rendre prochainement en Tunisie d’intensifier leur action en vue d’amener les autorités tunisiennes à respecter ses engagements nationaux et internationaux, notamment ceux souscrits dans le cadre des accords d’association avec l’Union européenne.

Paris, le 26 août 2005.

C.R.L.D.H. Tunisie Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie

21 ter rue Voltaire 75011 Paris- France Téléphone / Fax : (33) 01 43 72 97 34 - Email : crldht@wanadoo.fr Membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021