DE BRUXELLES A PARIS, LES MARCHEURS SANS PAPIERS INAUGURENT DE FAIT LA LIBERTE DE CIRCULATION !

mardi 8 juin 2004

Jean Pierre DETREMMERIE, Maire socialiste de Mouscron, seul Maire de Belgique a accueillir les 86 marcheurs Sans Papiers et chômeurs de Bruxelles à Paris a rappelé l’histoire de la frontière dénommée " Risquons tout " : " Je suis aujourd’hui avec vous sur cette frontière que traversaient des milliers de belges au 19éme siècle pour aller travailler dans les mines en France. Comme vous aujourd’hui, eux aussi ont longtemps lutté à l’époque pour le droit à une vie digne ".

De nombreux militants de l’ULCGT de Tourcoing étaient là pour accompagner les Marcheurs jusqu’à la Bourse du Travail où ils ont mangé avant de se rendre à la manifestation syndicale pour défendre la Sécurité sociale.

Manifestation qui a accueilli les marcheurs vers 16h. Les slogans pour la Sécu se sont mêlés aux " Bruxelles à Paris à pieds, c’est la lutte des Sans Papiers ", " Courage grévistes, on va gagner ", " Europe forteresse, Etats policiers ", " Non à l’Europe forteresse ", etc.

Les marcheurs et de nombreux manifestants se sont rendus ensuite auprès des grévistes de la faim Sans Papiers au 25éme jour à la Bourse du Travail de Lille.

Les marcheurs ont déclaré :

- " L’audace du mouvement dirigé par la CNSP, c’est le fait de traverser les frontières. Tous les Sans Papiers, notamment de Belgique savent maintenant que c’est possible de lutter et de réussir ".

- " Nous avons manifesté au Centre Fermé de Vottem, nous avons vu de nos yeux l’horreur de l’Europe forteresse ".

- " La solidarité entre travailleurs dont le symbole est l’accueil à la Bourse du Travail de Lille de centaines de grévistes de la faim et l’inhumanité des politiques répressives et de l’arbitraire gouvernemental et préfectoral est une cohabitation entre le bien et le mal dont la solution ne peut être que le triomphe du bien pour tous".

- " Nous nous marchons pour les papiers, vous vous mettez votre vie en danger pour les papiers, marcher, c’est la force, la grève de la faim, c’est le courage, la force et le courage sont les conditions de la victoire ".

- " Le Préfet qui vous a poussé à la grève de la faim est méchant. La méchanceté est le signe de la faiblesse du pouvoir ".

Au moment où les marcheurs disent au revoir à la Belgique et bonjour à la France dans leur périple de Bruxelles à Paris, ils tiennent aussi à rappeler que les célébrations du débarquement de Normandie le 6 juin 1944 comportent un " oubli " majeur. Donnons tout simplement la parole à celui que tout le monde considère indiscutablement comme le chef de la " France Libre " : " Aux soldats de la première armée française qui, devant l’HISTOIRE ont payé le PRIX DE LA LIBERTE. La France pourrait-elle oublier cette armée d’AFRIQUE qui réunissait les Français libres, les Goumiers et les Tirailleurs Marocains, Algériens, Tunisiens, Sénégalais, les soldats des territoires d’outre-mer, les évadés de France par l’Espagne, les anciens de l’armée d’armistice et des chantiers de jeunesse. La France pourrait-elle oublier ces 250.000 hommes auxquels…, vinrent s’amalgamer les 150.000 volontaires des Forces Françaises de l’Intérieur. La France pourrait-elle oublier que cette armée a libéré le tiers de son territoire et que, sans elle son Chef n’aurait pas été à Berlin le 8 mai 1945 pour signer l’acte de capitulation de l’Allemagne. Pourrions nous accepter que nos cimetières où se mêlent par milliers, les croix chrétiennes, les étoiles juives et les croissants de l’islam, soient ensevelis sous l’oubli et l’ingratitude " (Charles De Gaulle). Au moment des élections européennes du 13 juin 2004, la marche européenne des Sans papiers revendique :

‑ Régularisation de tous les Sans Papiers avec titre de séjour de 10 ans

‑ Fermeture des centres d’expulsion dans tous les pays de l’UE

‑ Libération de toutes les personnes emprisonnées pour défaut de papiers

‑ Abolition de la double peine (pour délit prison + expulsion)

- Abrogation des lois xénophobes dans tous les pays de l’UE

- Abrogation de l’accord policier de Shengen

- Liberté de circulation et d’installation pour tous les résidents des pays de l’UE

‑ Respect du Droit d’asile dans tous les pays de l’UE

- Droit au culte privé pour tous les résidents des pays de l’UE

- Droit de vote et d’éligibilité des immigré(e)s dans tous les pays de l’UE

- Egalité des droits pour tous les résidents des pays de l’Union Européenne


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021