COLLECTIF « PAS DE CHANCES POUR L’ÉGALITE » APPEL À RÉUNON PUBLIQUE

lundi 20 février 2006

Le gouvernement a présenté début 2006, un texte de loi relatif à l’égalité des chances qu’il entend faire adopter à marche forcée (utilisation de l’article 49.3). Comportant un ensemble de mesures hétéroclites, il propose la refonte des outils existants en matière de soutien à l’intégration et de lutte contre les discriminations (FASILD) et en faveur des quartiers en difficulté (DIV), au profit d’une agence unique dédiée à la cohésion sociale et l’égalité des chances, aux contours et aux modalités d’intervention mal définis.

Quelle garantie de réponses publiques pertinentes et efficaces va apporter une telle structure ? Ne risque-t-elle pas d’obérer ou d’invalider les avancées ou les acquis existants dans ces domaines, qui faisaient la plus-value d’organisations tels que le FASILD ou la DIV ?

Là où celles-ci ont permis :

- le développement des échanges croisés et d’une réelle concertation entre représentants de la société civile, chercheurs, partenaires institutionnels ...

- la production et la diffusion de connaissances fondamentales et fondatrices sur l’immigration, les processus d’intégration, la lutte contre les discriminations, les zones urbaines sensibles ...

- l’impulsion d’expérimentation, de projets innovants progressivement appropriés et repris par le droit commun (parrainage, accompagnement à la scolarité, valorisation de la mémoire et de l’histoire de l’immigration, lutte contre les discriminations dans l’emploi...) favorisés en particulier par l’organisation régionale et l’autonomie financière du FASILD...

L’agence pour la cohésion sociale et l’égalité des chances, pendant de l’ANRU, ne va-t-elle pas y substituer :

- un traitement des questions, au niveau local, essentiellement technique et comptable, s’apparentant à une réelle « usine à gaz » ?

- l’abandon d’une réflexion et d’une compréhension transversale des problématiques ?

- une déclinaison territoriale à la merci des pressions locales, entraînant une inégalité de traitement ?

- un fonctionnement rigide sans concertation avec l’ensemble des acteurs de terrain

Afin d’engager une réelle réflexion et concertation, jusqu’à présent absents, autour de ces enjeux et des réponses publiques les plus pertinentes à y apporter, le Collectif "Pas de chance pour l’égalité" vous invite à :

Une réunion publique d’information et de mobilisation,

en présence d’élus, d’organisations syndicales, de chercheurs, d’administrateurs du FASILD

le 20 février 2006, de 15h00 à 17h30

à la Mairie du XXème arrondissement, place Gambetta (Métro Gambetta)

Cette réunion sera suivie d’une conférence de presse à 18h00 et d’un verre de l’amitié.

Faites circuler l’information très largement !!

Collectif « Pas de chances pour l’égalité » : (Premiers membres) ACER, ACORT, intersyndicale CFDT/CGT du FASILD, FTCR, ATMF, MRAP, RACORT, CIMADE, LDH, FAEFTI...


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021