Tunisie : Non à l’invitation du Général Ariel Sharon : Non à la répression contre les mouvements de protestation populaire

mercredi 9 mars 2005

Depuis l’annonce de l’invitation de Sharon, la jeunesse tunisienne, les étudiants et lycéens, les syndicalistes, les associations indépendantes et les partis de l’opposition s’y sont immédiatement opposé de manière unanime. Des grèves, des réunions et des manifestations de rue ont touché toutes les régions de la Tunisie. Ce mouvement de contestation qui ne cesse de s’amplifier fait face à une répression sauvage : Arrestations, procès, violences policières... Les informations sur le nombre de blessés et sur les arrestations sont de plus en plus préoccupantes.

L’invitation d’Ariel Sharon à assister au Sommet Mondial sur la Société de l’Information dont la seconde partie doit se tenir en Tunisie en novembre prochain s’inscrit dans une orientation stratégique du régime du Président Ben Ali. Alors que le peuple tunisien est hostile à la normalisation des relations avec l’Etat sioniste, cette invitation se présente comme un gage d’adhésion indéfectible du régime tunisien à la doctrine de la "Paix Américaine" et au projet du Grand Moyen Orient.

Par cette initiative, le régime tunisien se porte candidat au rôle d’agent arabe le plus sûr (par sa docilité et sa stabilité) de la mise en oeuvre de l’ordre politique, économique et sécuritaire états-unien en Méditerranée. La contrepartie escomptée est d’ordre économique (soutien financier à une économie dominée par la corruption et la prédation) et politique (la validation de l’option autoritaire et policière du gouvernement, et carte blanche des grandes puissances en matière de répression).

Les associations et mouvements signataires, se considérant partie prenante et/ou solidaires du mouvement populaire en Tunisie, déclarent :

- Condamner l’invitation du criminel de guerre Ariel Sharon en Tunisie, alors que nous nous apprêtons à commémorer les vingt ans du raid israélien sur Tunis (Hammam el-Chatt, 1er oct. 1985)

- Dénoncer la politique du régime Tunisien de normalisation des relations avec l’Etat d’Israël, alors que les palestiniens meurent tous les jours pour recouvrer leur terre et leurs droits nationaux

- Dénoncer la répression policière qu’oppose le régime de Z. Ben Ali à la détermination populaire, exiger la libération immédiate des personnes arrêtées et l’abandon de toute poursuite à leur encontre

> Pour soutenir le mouvement populaire tunisien et son combat pour faire échec à la venue de Sharon

> Pour soutenir le droit du peuple tunisien de se battre pour ses aspirations et d’exprimer librement sa solidarité

> Pour réaffirmer notre solidarité avec la lutte des peuples palestinien et irakien

à un rassemblement devant l’ambassade de Tunisie

rue Barbet de Jouy, Paris 7ème M° St François-Xavier

le 9 mars 2005 à 18H30

Premiers signataires : Association des droits de la personne au Maghreb (ADPM canada) ; Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) ; Association des Tunisiens en France (ATF) ; ATF - Hte Savoie ; Congrès pour la République (CPR) ; Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT) ; Comité Tunisie de Suisse ; Ennahdha ; Ettajdid - Fr. ; Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL) ; Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) ; Mouvement de l’Immigration et des Banlieues (MIB) ; Parti Démocratique Progressiste (PDP - Fr.) ; Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie (PCOT) ; Patriotes Démocrates Tunisiens ; Solidarité Tunisienne - Paris ; Union Générale des Etudiants de Tunisie (UGET Fr.) ; Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT-pidf) ; Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC) ;

Avec le soutien de : Association pour les Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM) ; Association Interculturelle de Meythet ; Association des Palestiniens de France (APF) ; Campagnes Civiles Internationales pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) ; Collectif des Musulmans de France (CMF) ; Collectif pour la Palestine d’Annecy ; General Union of Palestinian Students (GUPS) ; Palestine en Marche ; Union Juive Française pour la Paix (UJFP) ; Union Locale CGT d’Annecy


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021