Sans papiers en grève de la faim : le ministère de l‘intérieur refuse de recevoir une délégation de représentants d’associations.

Communiqué

lundi 2 mai 2005

Paris, le 29 avril 2005

Une délégation composée de représentants du GISTI, de la LDH, du MRAP, de la CGT, du 9ème collectif des sans papiers et de l’ATMF (Nathalie Ferré, Michel Tubiana, Mouloud Aounit, Françoise Riou, Bahijia Ben Kouka, et Ali El Baz) a demandé à plusieurs reprises à être reçue par le ministre de l’Intérieur pour exprimer sa vive inquiétude devant la grève de la faim de 12 sans papiers (pour certains depuis 43 jours).

Devant le silence persistant du ministre de l’Intérieur, cette délégation s’est rendue, le 29 avril à 11 heures au ministère de l’Intérieur après l’avoir averti de cette venue.

Notre délégation, composée de 6 personnes, a été arrêtée puis reconduite par les forces de l’ordre sans pouvoir rencontrer un responsable du ministère de l’Intérieur.

Cette situation révèle le refus du ministre de l’Intérieur de prendre en compte la situation d’hommes qui n’ont comme seul tort que de vouloir vivre dignement en France.

Nous dénonçons l’attitude du ministre de l’Intérieur et nous le tenons pour personnellement responsable des conséquences graves que peut avoir cette situation sur l’intégrité physique des grévistes de la faim.

Signataires : ATMF, GISTI, LDH, MRAP, CGT, 9ème collectif des sans papiers.


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2019