Rassemblement Le 1er mai à 11h Pont du Carrousel

jeudi 29 avril 2004

Le premier mai 1995, Brahim Bouarram, a été jeté dans la seine par une horde sortie des rangs de la manifestation du Front National.

Huit ans après, en 2002, le FN arrive au second tour des présidentielles, cela fut tellement un choc pour les démocrates de France et d’ailleurs, que le premier mai qui a suivi nous étions 3000 à manifester au pont du Carrousel lieu de ce crime ignoble.

En 2003 le maire de Paris, au nom des citoyens parisiens, a honoré la mémoire de Brahim Bouarram et de toutes les victimes de la bête immonde du racisme par la pose d’une plaque contre l’oubli et pour le refus des discours de haine qui tuent.

Parce que le front de la haine continue à parader dans les rues de Paris le 1er mai en confisquant le symbole de lutte des travailleurs de toute origine.

Nous continuons à nous retrouver sur le pont du Carrousel pour dire plus fort que jamais :

Non aux actes racistes et Non au discours haineux

Retrouvons-nous le premier mai à 11h sur le pont du carrousel

Premiers Signataires :

ATMF, MRAP, ACORT, FTCR, ATF, ASDHOM, Ras L’Front, LDH, AMF, G-10 solidaires...


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021