Maroc - La situation des droits de l’homme Rôle de l’impunité avec Khadija RYADI

Conférence – Débat à Nancy, Dijon et Strasbourg

mardi 28 octobre 2014

Khadija Ryadi : Ancienne présidente de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) Lauréate du prix 2013 de l’ONU pour la cause des droits de l’Homme

« Le point le plus important, aujourd’hui, c’est que l’impunité règne au Maroc. C’est elle qui autorise les violations graves des droits de l’homme commises par l’État car ses responsables ne sont jamais poursuivis pour leurs crimes. La justice marocaine n’est pas indépendante, elle est instrumentalisée par le pouvoir et permet de blanchir ceux qui se rendent coupables de violations des droits de l’homme. Les détournements de fonds publics, le pillage des ressources naturelles du Maroc par des entreprises ou des individus, sont des crimes mais ne sont jamais punis et cela encourage d’autres à agir de même. » K. RYADI


- Atmf Nancy >>> Jeudi 6 novembre 2014

à 20 h au MJC Pichon - 7, Boulevard du Recteur Senn, 54000 Nancy

- Atmf Dijon >>> Vendredi 7 novembre 2014

à 20h à la Maison des associations 2 rue des corroyeurs, Dijon en partenariat avec AMDH, CNT, LDH

- Atmf Strasbourg >>> Samedi 8 novembre 2014

à 16h30 à la maison des Associations - Salle Marguerite Yourcenar - Rez-de-chaussée, 1ª place des Orphelins - 67000 Strasbourg


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2019