Les Serfs Maghrébins se révoltent

samedi 23 juillet 2005

Saisonniers à vie, soumis aux caprices d’un patronat de type féodal, les travailleurs maghrébins ont décidé de dire stop à l’humiliation (Hogra), et au silence complice des pouvoirs publics.

Toutes les formes de résistance et de revendication de ces travailleurs étaient punies par le non-renouvellement du contrat de 6 à 8 mois, ils ont osé, et ils ont gagné.

Une réunion entre les représentants des saisonniers, le préfet des bouches du Rhône et l’exploitant de la SEDAC-SEP a permis de constater que ces salariés étaient utilisés hors du droit du travail, et de ce que stipule les contrats de travail.

- Les salariés vont enfin récupérer les arriérés d’heures supplémentaires.

- Un logement digne, et surtout la garantie de renouvellement de leur contrat.

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France sera particulièrement vigilante sur ce dernier point et ne manquera pas d’alerter les autorités en cas de non-renouvellementt.

L’ATMF demande au préfet de procéder à la régularisation de ces saisonniers qui ont dépassé les 10 ans de séjour comme le prévoit l’art 12 bis 3 de la loi.

Seule cette régularisation leur permettra d’échapper aux griffes de ces négriers des temps modernes.


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2020