Les Associations Issues de l’Immigration ont pris acte des réponses des candidat(e)s aux élections présidentielles

vendredi 20 avril 2007

Les Associations Issues de l’Immigration (ASIIM) ont interpellé dès le 14 février 2007, un certains nombre de candidat(e)s aux élections présidentielles à l’aide d’un questionnaire « 10 propositions pour une égalité des droits effectives ».

Avec ce questionnaire axé sur trois points pour nous essentiels : l’accès à la citoyenneté, l’égalité des droits et la solidarité internationale, nous avons demandé, entre autres, aux candidat(e)s de nous faire parvenir leurs positions et engagements concernant l’octroi le droit de vote et d’éligibilité des étrangers, la lutte contre le racisme, les inégalités homme/femme, l’islamophobie et la ratification de la convention internationale pour la protection des migrants.

Nous avons reçu les réponses de Marie-George Buffet, Ségolène Royal, Arlette Laguiller, Dominique Voynet, Olivier Besancenot ainsi que de Jové Bové.

Ni Nicolas Sarkozy, ni François Bayrou n’ont répondu à notre questionnaire.

Dans leurs réponses, les candidat(e)s Besancenot, Bové, Laguiller, Voynet et Buffet se prononcent pour le droit de vote et d’éligibilité des étrangers à toutes les élections. Pour sa part, Royal se dit « favorable au droit de vote aux élections locales pour les étrangers résidant en France depuis 5 ans ».

Concernant les sans papiers, les candidats Besancenot, Bové, Laguiller, Voynet et Buffet s’engagent à une régularisation globale. Quant à Royal, elle propose d’une part, le rétablissement de la règle des 10 ans et d’autre part une régularisation au cas par cas sur la base de critères.

Par rapport à la ratification de la convention de l’ONU pour la protection des migrants, Royal la passe sous silence mais les autres candidats se prononcent pour sa ratification.

Les ASIIM appellent l’ensemble des citoyens issus de l’immigration à participer massivement aux débats politique et à exercer leurs droits civiques en votant lors des élections présidentielles dont le 1er tour aura lieu le dimanche 22 avril 2007.

Lors de ce vote, nous demandons à chacune et à chacun d’avoir présentes à l’esprit les réponses des différents candidat(e)s aux revendications portées depuis plusieurs décennies par les associations issues de l’immigration.

Chaque voix compte,

une abstention d’un citoyen issu de l’immigration = un bulletin de vote pour une politique anti immigrée

Votez c’est agir, Voter c’est ne pas subir.

Paris, le 20 avril 2007

Associations membres :

- Association des Marocains de France (AMF),

- Association des Tunisiens de France (ATF),

- Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF),

- Fédération Tunisienne pour une Citoyenne des deux Rives (F.T.C.R),

- Rassemblement des Associations Citoyennes des Originaires de Turquie (RACORT)


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021