Le Pouvoir Tunisien entrave la mission d’information des représentants de la Coordination Maghrébine des Organisations des Droits Humains (CMODH)

dimanche 25 janvier 2009

Paris le 23 janvier 2009

Communiqué des associations de la CMODH, basées en France

Ce vendredi 23 janvier 2009, les autorités tunisiennes ont donné l’exemple, encore une fois, du peu de respect qu’elles accordent aux droits humains et à leurs défenseurs. M. Abdelhamid AMINE, Coordinateur de la CMODH, a été empêché par les autorités tunisiennes de descendre de l’avion et privé ainsi de remplir sa mission pour laquelle il se rendait en Tunisie.

Rappelons que la CMODH qui regroupe 14 associations maghrébines (*) non gouvernementales les plus en vue dans la défense des droits humains a été créée le 30 mars 2006.

Dans le cadre de la perspective de la tenue de son prochain Conseil, prévu le 13 -14- 15 mars prochain, la CMODH a entamé une tournée à travers les pays du Maghreb pour présenter aux institutionnels et aux acteurs des sociétés civiles, ses objectifs, ses structures, son mode de fonctionnement, ses moyens d’action, ses positions, les préoccupations et revendications essentielles de ses composantes.

La première étape de cette tournée s’est déroulée au Maroc le 16 et 17 janvier 2009, où la délégation de la CMODH, composée de dirigeants d’organisations marocaines, d’un représentant de la Tunisie (LTDH) et d’un représentant de la Mauritanie (AMDH) a été reçue par le 1er Ministre marocain, avant de tenir une réunion d’information et d’échange regroupant des associations de la société civile marocaine et des représentants de certaines ambassades.

La deuxième étape de cette tournée maghrébine, c’était cette visite de la Tunisie (le 23 et 24 janvier) pour y rencontrer notamment des responsables gouvernementaux ainsi que les représentants de la société civile tunisienne.

Les autorités tunisiennes ont décidé autrement, puisqu’elles ont décidé d’interdire à M. AMINE Abdelhamid de frôler le sol tunisien et d’empêcher ainsi le Coordinateur de la CMODH de prendre part aux travaux et aux rencontres prévues.

Nous, associations maghrébines, basées en France et membres de la CMODH :

* dénonçons ce refoulement illégal de notre camarade AMINE Abdelhamid, * condamnons l’attitude des autorités tunisiennes, qui perpétuent ainsi leur vocation à empêcher les défenseurs des droits humains à remplir convenablement leurs missions ; * exprimons notre solidarité avec tous les démocrates et progressistes tunisiens victimes de la répression,

Nous informons l’opinion publique et l’ensemble des associations éprises de liberté et de justice que nous recevrons à Paris le 11-12 et 13 Février 2009, la délégation de la CMODH.

ASDHOM (Association de Défense des droits de l’homme au Maroc) ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins en France) CRLDHT (Comité pour le Respect des libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie) CFDA (Collectif des Familles des Disparus d’Algérie)

Avec le soutien de la FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives) qui a déjà présenté sa candidature pour adhérer au COMDH

(*) CMODH :

● Organisations membres de plein droit : L’Association Mauritanienne des Droits de l’homme, la Ligue Mauritanienne des Droits de l’homme, l’Association Marocaine des Droits Humains, l’Organisation Marocaine des Droits Humains, la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme, la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme, la Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme, le Conseil National pour les Libertés en Tunisie, la Ligue Libyenne de Défense des Droits de l’Homme, l’Association des Travailleurs Maghrébins en France, l’Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc, le Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie

● Organisations membres observateurs Le Forum Marocain pour la Vérité et la Justice, le Collectif des Familles des Disparus d’Algérie.


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021