LE MAGHREB UNI DANS LES ATTEINTES AUX DROITS ET AUX LIBERTÉS !

lundi 1er février 2010

Les peuples du Maghreb en ont rêvé, l’union du Maghreb est en marche, sur accord unanime et tacite entre les pouvoirs en place. Les peuples n’ont qu’à subir !

A Tunis, le journaliste dissident Taoufik Ben Brik vient de voir sa peine de prison confirmée en appel, quelques jours à peine après la mise sous scellé du journal hebdomadaire à Casablanca, en vertu d’une affaire datant de 2003. Dans les deux cas, c’est le ton audacieux des journalistes qui est condamné. A Alger, alors que madame Meryam Mehdi totalise plus de 50 jours de grève de la faim, pour son maintien à son poste à Britsh Gas, à défaut de la soutenir face à cette multinationale, les autorités algériennes ont préféré organiser la bastonnade contre les praticiens de la santé publique en grève.

Emprisonnement des étudiants tunisiens, arrestation du blogueur marocain Boubaker Al-Yadib, représailles contre les syndicalistes grévistes d’Arcelor Métal /Annaba convoqués devant le juge... De Tunis à Rabat, les exemples des atteintes aux libertés fondamentales ne manquent pas, seules les méthodes diffèrent.

L’association des travailleurs maghrébins de France s’insurge contre ces violations graves des droits les plus élémentaires au Maghreb.

L’ATMF affirme son soutien inconditionnel aux victimes de la répression

L’ATMF réitère sa solidarité avec les travailleurs et les travailleuses en luttes pour leurs droits

L’ATMF appelle à une solidarité sans faille avec les peuples du Maghreb en lutte pour leurs droits.

Paris le 1er février 2010

Pour l’ATMF, le président Driss Elkherchi


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021