Communiqué

L’amélioration des conditions d’hébergement des résidents du foyer Brenu* sacrifiée sur l’autel de la rentabilité financière d’Adoma !!

samedi 25 mai 2013

Depuis plusieurs années, l’ATMF de Gennevilliers et le comité de résidents du foyer Brenu n’ont cessé d’alerter Adoma et les pouvoirs publics sur les conditions d’hébergement inhumaines et indignes dans lesquelles sont maintenus les résidents.

Avec le rapport d’hygiène, établi par les services de la municipalité de Gennevilliers, qui fait état d’un délabrement avancé du bâti, nous avons espéré qu’enfin Adoma et l’Etat prendront leur part de responsabilité dans le relogement des résidents dans un habitat digne et adapté à la population du foyer dont une grande majorité est constituée de vieux migrants.

Alors qu’actuellement une mission parlementaire se penche sur les conditions de vie des vieux migrants pour proposer des solutions concrètes à leur souffrance, la position d’Adoma et de l’Etat illustre le déni du droit à des conditions de logement humaines pour ces résidents.

Dans son communiqué du 17 mai 2013, Adoma « s’inquiète du relogement de tous les résidents du foyer Brenu » et en fait un prétexte pour ne pas s’engager dans tout projet destiné à l’amélioration des conditions de vie des résidents.

L’ATMF et le Comité de résidents dénoncent la position d’Adoma dont la seule motivation est d’engranger le maximum de bénéfices : ce foyer a depuis longtemps été « amorti » et Adoma n’engage plus de vrais travaux d’entretien et de réhabilitation. Il est évident qu’Adoma considère le foyer Brenu comme une « vache à lait » dont elle a du mal à être sevrée.

L’ATMF et le Comité de résidents du Foyer Brenu exigent :


- L’amélioration des conditions de logement des résidents ;

- L’engagement d’Adoma et de l’Etat dans un réel projet de relogement digne ;

- Que les conditions de logement des résidents ne soient pas sacrifiées pour des raisons de rentabilité financière.


* Foyer Adoma Brenu : 49 rue Henri Barbusse 92230 Gennevilliers


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021