Incendie du centre de rétention de Vincennes Communiqué de l’ATMF

mardi 24 juin 2008

Depuis des mois, les prisons administratives pour étrangers, notamment celle de Vincennes, sont le lieu de protestations continues de la part des retenus. De nombreux mouvements de contestations à l’intérieur ont tenté d’avertir l’opinion sur les conditions de vie des sans papiers dans l’attente de leur expulsion, grèves de la faim, refus de regagner les chambres, tentatives de suicide, automutilation...

L’incendie du CRA de Vincennes survient au lendemain du décès d’un tunisien de 41 ans en instance d’expulsion, dans un climat de tension qui perdure depuis des mois.

L’ATMF dénonce la criminalisation des migrants sans papiers par des contrôles au faciès, des enfermements, des expulsions. Cette politique ségrégationniste sous le couvert d’une immigration choisie avec ses objectifs chiffrés étouffe les vivants, précarise les plus précaires, aggrave leur insécurité, à cause d’un bout de papier !

L’ATMF appelle à l’abrogation de toutes les lois racistes et anti-immigrés, la régularisation de tous les sans papiers, l’arrêt des expulsions et la fermeture des centres de rétention.

Paris le 24 juin 2008


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021