Drame des migrants subsahariens : Un crime organisé, pensé et financé par l’Union Européenne

Communiqué de Presse

lundi 20 mars 2006

En peu de temps, des centaines de subsahariens ont trouvé la mort en tentant de rejoindre les îles Canaries par la Mauritanie

En barricadant les frontières de Ceuta et Melilla, en truffant les côtes espagnoles de barrières électroniques, en installant, dernièrement, des systèmes de détection le long des côtes est des îles Canaries tout en exigeant du Maroc d’organiser la chasse aux migrants subsahariens, la politique européenne ne laisse à ces derniers d’autre choix que de risquer leurs vies ....

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) qui s’indigne devant l’indifférence et le silence complice qui entourent la mort de tous ces subsahariens, dénonce le cynisme du délégué gouverneur des Canaries quand il déclare que “c’est une tragédie humanitaire extraordinaire“.. Non c’est un crime organisé, pensé et financé par l’Union Européenne !

Les pressions exercées sur la Mauritanie ne feront que de déplacer encore plus au sud les personnes qui souhaitent venir en Europe et nourrir les mafias de la traversée.

L’ATMF exige l’arrêt des subventions de l’UE aux politiques répressives, le démantèlement des ceintures de sécurité électroniques et l’arrêt des patrouilles maritimes communes. L’ATMF estime que seule la libre circulation peut mettre fin à ce cycle morbide...

Paris le 20 mars 2006


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021