Deux ans après la mission d’information sur les vieux migrants, quelles avancées ?

lundi 17 novembre 2014

Deux ans après le lancement de la mission parlementaire sur les vieux migrants (Chibani-a-s), est-ce l’amorce d’une politique publique ou juste l’action de certains députés, conscients de l’urgence et de l’impératif de se pencher sur ces questions ?

Les mobilisations, les luttes et les actions des collectifs, des associations, des Chibani-a-s et de leurs soutiens, ont permis de mettre sur la place publique et dans le débat politique les conditions précaires des vieux migrants et les traitements qui leurs sont réservés par différentes administrations et institutions.

La mission parlementaire a accompli un travail important de diagnostics, d’informations et d’auditions qui ont donné lieu à un rapport de qualité.

Ce rapport, toujours d’actualité, contient aussi 82 propositions faisant le tour des problématiques touchant les Chibani-a-s. Malgré l’absence de certaines de leurs revendications (abolition des contrôles, droit de vote, le rattachement des droits sociaux à la personne sans condition de nationalité ni de résidence, liberté d’installation et de circulation, etc..), nous avons espéré la mise en place de ces propositions et l’effectivité immédiate de certaines d’entre elles.

Lors de la présentation du rapport (juillet 2013), les initiateurs de la mission se sont engagés à œuvrer lors de chaque texte parlementaire pour introduire des propositions en rapport avec celui-ci.

Deux ans après, nous enregistrons de timides avancées et nous constatons de réelles volontés de la part de certains acteurs politiques de porter la cause des Chibani-a-s (par exemple le récent vote de l’amendement pour l’acquisition de la nationalité française par déclaration). Cependant, la plupart des propositions restent lettre morte, du fait d’une certaine passivité conduisant à ce que quasiment aucun amendement ne soit déposé quand l’occasion se présente (loi sur les retraites en 2013, diverses lois de financement de la sécurité sociale...).

Nous vous proposons de faire le point sur la situation des Chibani-a-s, le bilan de la mission parlementaire et un état des lieux des luttes et des actions en cours.

Nous vous convions à un après-midi de séminaire, sous forme de deux tables-rondes, le :

Vendredi 5 décembre 2014

De 14 h à 18h, suivi d’un pot de l’amitié de 18h à 19h

Mairie du 10ème arrondissement de Paris*

Première table-ronde : "Deux ans après la mission d’information sur les vieux migrants, quelles avancées ?"
- Alexis Bachelay – député des Hauts-de-Seine et rapporteur de la mission d’information sur les immigrés âgés
- Antoine Math – membre du GISTI et du CATRED
- Omar Samaoli – Enseignant-Gérontologue
- Nacer El Idrissi – ATMF

Deuxième table-ronde : "Echanges, réflexions et perspectives de mobilisation"
- Jérôme Host – La Case de Santé (Toulouse)
- Boualam Azahoum – Association El Ghorba (Lyon)
- Annie Rideau – Collectif SOS Chibanis 66
- Sylvie Emsellem : chargée de mission à l’UNAFO
- Zineb Doulfikar – Association Les Chibanis (Nice)
- Alliatte Chiahou - ATMF


contacts :
— Nacer El idrissi : 01 42 55 91 82 / 06 77 47 21 58
— Mail : national@atmf.org / communication@atmf.org


* Marie du 10ème arrondissement de Paris : 72 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris


Accès par Métro 4 station Château d’Eau ; Métro 5 station Jacques Bonsergent ; Métro 4 - 8 - 9 station Strasbourg - Saint Denis



Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2016