Des centaines de manifestants à Paris contre les crimes racistes à Rosarno en Italie

vendredi 15 janvier 2010

Compte rendu de rassemblement

le Jeudi 14 Janvier 2010, quelques centaines de personnes se sont rassemblées pour s’insurger contre les traitements dégradants infligés aux travailleurs immigrés à Rosarno en Italie, et pour exprimer leur profonde solidarité avec les victimes de ces odieux agissements racistes.

52 associations et organisations syndicales et politiques de France, Espagne, Italie, Maroc, Suisse ont appelé à un rassemblement devant l’ambassade d’Italie.

Un rassemblement très animé, où la foule a scandé des slogans comme

- Assez de racisme assez de barbarie, solidarité avec tous les migrants

- En France / en Italie, non non non à la chasse aux migrants...

Sur les pancartes portées par les manifestants on pouvait lire des mots d’ordre comme :

- L’Europe pense le racisme Berlusconi l’exécute

- El Ejido en Espagne / Rosarno en Italie, crimes racistes = impunité

- Rosarno : les oranges amères du racisme

Mr Giovanni Caracciolo Di Vietri, ambassadeur d’Italie à Paris a reçu une délégation représentant les manifestants.

La délégation a rapporté à l’ambassadeur la condamnation des organisations des émeutes racistes, visant les migrants à Rosarno.

Elle a aussi mis l’accent sur la responsabilité du gouvernement italien et des politiques européennes qui prônent la préférence européenne et incitent à la chasse aux migrants.

Embarrassé, l’ambassadeur a d’abord exprimé ses regrets avant de tenter d’expliquer qu’il s’agit de la situation particulière du sud d’Italie marquée par la pauvreté à laquelle s’ajoute la criminalité.

L’ambassadeur a aussi rappelé que l’immigration italienne avait aussi en son temps payé son tribu de lynchage.

Concernant la responsabilité du gouvernement italien, il a préféré évoquer la ligue du Nord, argument auquel la délégation a rétorqué que cette dernière fait bien partie du gouvernement.


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2020