APPEL DE LA CNSP AUX PERSONNALITES SOLIDAIRES DU COMBAT CITOYEN DES SANS PAPIERS

Mardi 17 Mai 2004

mercredi 19 mai 2004

La CNSP est à l’initiative de la marche européenne qui va se démarrer le 31 mai 2004 de Bruxelles et arriver le 12 juin 2004 à Paris. Cette marche a le soutien de la Coordination contre les Rafles et les Expulsions et pour la Régularisation de Belgique (CRER), Sub Terra (Belgique), Assemblée des Voisins d’Ixelles (Belgique, voisins des sans papiers raflés), Collectif de Résistance aux Centres pour Etrangers/CRACPE (Liège/Belgique), un membre de la Communauté Équatorienne victime des rafles. La CGT Confédérale, la FASTI viennent de manifester leur soutien à cette marche européenne. Nous attendons la solidarité de toutes les forces sociales, démocratiques et anti-racistes à celle-ci tant en France que dans tous les pays européens.

Cette marche a pour objectif :

- de concrétiser la proposition faite au FSE de Paris/Saint Denis de manifestation européenne pour la REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS DANS LES PAYS EUROPEENS.

- d’interpeller lors de la campagne des élections européennes tous les candidats afin qu’ils se prononcent clairement et prennent des engagements sur le fait que personne, aucun être humain ne peut être illégal et que donc l’esclavage du travail clandestin doit être aboli.

- de relancer la lutte des Sans Papiers et la mobilisation des mouvements solidaires et anti-racistes et donc de dénoncer la menace grandissante de la montée des partis extrémistes de droite, racistes et fascistes dans les pays de l’Union Européenne en construction.

- de revendiquer avec force la résolution par la régularisation de tous les Sans Papiers de la contradiction entre le besoin reconnus de nouveaux immigré(e)s et le maintien des Sans Papiers déjà sur place dans l’inexistence légale.

- de poser la question de la démocratie réelle, des droits sociaux réels, de la précarité et de l’égalité des droits et de la question de la reconnaissance réelle par les Etats du fait incontournable de la société multiculturelle et multinationale dans les pays européens.

Un des enjeux majeurs de cette marche européenne est le passage à l’aller pour Bruxelles en BUS et au retour à PIEDS des marcheurs sans papiers de la FRONTIERE Franco/Belge.

C’est pourquoi, il nous semble important que des personnalités soient dans le BUS à l’aller de PARIS, avec passage à LILLE le 31 MAI 2004. Un co-voiturage accompagnant le bus à partir de Lille est demandé.

L’heure de départ est fixée à 8h BOURSE DU TRAVAIL, Rue Charlot, métro République, côté Bd du Temple. L’arrivée à Bruxelles est prévue à midi.

Dans toutes ces villes, nous appelons les syndicats (Bourses du Travail), les associations, l’Eglise, les Municipalités à accueillirent la Marche en lui fournissant :

- Lieu d’hébergement collectif, plus bain

- La nourriture

- Activités : manifestations sociales, culturelles et politiques

- Moyens de transport quand l’étape suivante dépassent les 25 km de marche

- Accompagnement de la Marche entre les étapes

La CNSP sollicite l’aide financière et matérielle pour la marche. Vos dons peuvent être libellés à l’ordre de Coordination Nationale des Sans Papiers compte bancaire :CMDP N°80187841.

Votre solidarité est indispensable et nous vous en remercions d’avance.


Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2021