Palestine : de la solidarité et de l’éthique de responsabilité :
Communiqué de l’ATMF à propos de l’interdiction de manifester à Paris

Pour la deuxième fois, ce samedi 26 juillet, la Préfecture interdit au peuple de Paris de manifester son indignation contre l’horreur et la barbarie sioniste israélienne à Gaza. Pour la deuxième fois, le gouvernement français interdit au peuple de Paris de manifester pour exiger l’arrêt du massacre perpétré à GAZA et l’urgente protection du peuple palestinien. Pour la deuxième fois, le gouvernement français interdit au peuple de Paris de manifester contre la (...)

Lire la suite de Palestine : de la solidarité et de l’éthique de responsabilité

Brèves

  • mercredi 2 juillet
    France : 5ème anniversaire de la mort d’Ali Ziri aux mains de la police, nous n’oublions pas !

    Cela fait plus de 5 ans maintenant qu’Ali Ziri est mort aux mains de la police. Les responsables de sa mort n’ont pas rendu compte de leurs actes. Cet événement rappelle le peu de succès des démarches visant à traduire en justice les agents de la force publique accusés de graves violations des droits humains, en France.Attente d’une nouvelle décision dans l’affaire Ali Ziri 5 ans après sa mort

    Plus d'info : Amnesty.fr
  • jeudi 26 juin
    Situation dramatique et « punition collective » en Palestine : le Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens organise un rassemblement vendredi 27 juin 2014 à 18h place de l’Opéra (Paris)

    La disparition le 12 juin de trois jeunes colons dans le secteur « hyper sécurisé » et sous total contrôle israélien du Gush Etzion, a servi de prétexte à l’armée israélienne d’occupation pour lancer depuis plus d’une dizaine de jours, une opération militaire de grande envergure en Cisjordanie et intensifier les bombardements sur Gaza. Les autorités israéliennes cherchent, par tous les moyens, à déstabiliser le gouvernement d’unité nationale palestinienne.

    Plus d'info : Ujfp.org
  • jeudi 26 juin
    À l’Université d’Été de la Solidarité Internationale, l’UJFP répond encore présent et avec l’ATMF et l’AFPS

    Comme il y a 2 ans à Lyon [*] l’UJFP participera à cette UESI organisée par le CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement) , conjointement avec l’AFPS de Rennes (Association France Palestine Solidarité) et l’ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France) deux ateliers en rapport direct avec nos engagements...

    - Présentation de nos ateliers : 1) Jeudi 3 juillet 15h-18h « Gaza nous regarde »

    - 2) Vendredi 4 juillet 15h-18h « Islamophobie/antisémitisme : les réponses citoyennes »

    - 3) Vendredi 4 juillet 15h 18h « Vivre la Palestine »

    Plus d'info : Ujfp.org
  • mardi 29 avril
    Algérie : Encore une semaine d’attente à la prison de Serkadj pour le tunisien Moez Ben Ncir et Mohamed Kadi

    Encore une semaine d’attente pour le tunisien Moez Ben Ncir et son ami Mohamed Kadi, interpellés le 16 avril dernier à Alger puis écroué à la prison de Serkadji.

    Selon une source de la Ligue algérienne des droits de l’homme, la chambre d’accusation ne statuera sur leur cas que dimanche prochain.

    Des informations publiées par la presse algérienne laissaient croire que la chambre d’accusation devait statuer le dimanche 27 avril.

    Plus d'info : Huffpostmaghreb.com
  • mardi 29 avril
    Israël risque de devenir un Etat d’« apartheid », selon Kerry

    Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a averti qu’Israël courait le risque de devenir un Etat d’« apartheid » s’il ne faisait pas la paix rapidement avec les Palestiniens, a rapporté dans la nuit de dimanche à lundi un média américain.

    Plus d'info : Liberation.fr
  • vendredi 25 avril
    8 HEURES POUR GAZA - samedi 26 avril à partir de 16h à Vandoeuvre

    Depuis plus de six ans, en vio­lation de la Qua­trième Convention de Genève et du Droit Inter­na­tional Huma­ni­taire qui le pro­hibent (art. 50 du Règlement de La Haye de 1907, art. 33 de la IVe Convention de Genève), Gaza vit sous un blocus inhumain imposé par Israël. Ce blocus ter­restre, aérien et maritime ruine l’économie et empêche toute vie normale. C’est une punition col­lective infligée à la popu­lation civile de Gaza.

    Plus d'info : France-palestine.org
  • jeudi 10 avril
    Trois collégiens et lycéens placés en centre de rétention : Manuel est parti, la circulaire Valls reste

    Ils se préparaient pour l’école mais c’est la police qui est venue les chercher. Trois enfants et adolescents de 13, 16 et 17 ans ont été arrêtés, avec leur mère, le 9 avril à Saint-Etienne puis transférés au centre de rétention de Lyon pour être expulsés vers l’Albanie. Tous les enseignants ont immédiatement cessé leurs cours du collège Jean Dasté. Alors que Bernard Cazeneuve vient d’arriver à l’Intérieur, une vingtaine d’associations et de syndicats demandent le retrait de la circulaire Valls du 11 mars 2014 qui « encourage les préfets à user de tous les moyens de coercition avec le concours de la police ». Témoignage de Roger Dubien des Réseaux citoyens de Saint-Étienne.

    Plus d'info : Bastamag.net
  • jeudi 10 avril
    Ali Ziri, conférence de presse, vendredi 11 à Pontoise

    Conférence de presse devant le tribunal de Pontoise du collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri. Vendredi 11 avril à 11h, 3 rue Victor Hugo, 93500 pontoise. Première victoire devant la cour de cassation dans l’affaire Ali Ziri !

    Plus d'info : Paris-luttes.info
  • mardi 18 mars
    Communiqué de presse conjoint - Partenariat de Mobilité entre la Tunisie et l’UE : l’externalisation des frontières européennes à marche forcée

    Le 3 mars dernier, la Tunisie et l’Union européenne ont formellement établi un « partenariat de mobilité ».

    Depuis plus de deux ans, les organisations signataires ont, à maintes reprises, exprimé de sérieuses réserves et leurs préoccupations suscitées par ce projet [1]. Elles ne peuvent que les réitérer et condamner le fait que le processus de négociation n’ait pas été transparent et n’ait pas associé les organisations concernées de la société civile pourtant très présentes sur les problématiques portées par cet accord et ses perspectives. Elles sont particulièrement inquiètes de ce qu’un tel accord puisse être signé et mis en œuvre dans un contexte de transition qui, pour se vouloir démocratique, est encore loin d’être doté de toutes les institutions et de tous les instruments législatifs indispensables à la garantie préalable et absolue du respect des droits des migrants, réfugiés et demandeurs d’asile.

    Plus d'info : Migreurop.org

Retour en haut Plan du site  |   Nous contacter   |   RSS   |   Retrouvez nous sur Facebook   |   ©ATMF 2003-2014